Certains problèmes reviennent régulièrement dans l'actualité communale, nous en faisons ici la synthèse sous forme de dossier plus complet

Dossier Finances Communales: des finances saines et des réserves pour assurer l'avenir!

Bilan de 12 ans de gestion TP

Année 2000Année2011

Résultat de compte 346.000738.500

Réserves (épargne pour financer
la part communale des travaux)155.000392.000


Valeur des biens patrimoniaux
(bâtiments, logements, voiries…)3.100.0006.566.000

Charge de la dette11,64%11,84%


La situation financière de la commune de Tinlot est saine.

On nous reprochait pourtant d'aller droit dans le mur en dépensant sans compter.

Oui les dépenses ont augmenté bien sûr, mais les recettes tout autant, de sorte que les finances communales sont aujourd’hui bien plus enviables (et enviées) qu’en 2001. L’audit obligatoire réalisé par Belfius début 2012 s’est d’ailleurs soldé par un rapport favorable.


Et pourtant, il n’y a pas eu d'augmentation des impôts depuis 2001.

La taxe sur les déchets a été adaptée pour répondre aux exigences du "coût vérité" de la RW (interdiction de financer ce coût par d’autres sources que cette taxe). Plus on trie moins on paie.






Depuis 12 ans, nous avons entretenu et rénové de nombreux bâtiments communaux: salles, école, maison communale, l’éclairage public, logements… 

Depuis 12 ans, nous équipons la commune en outils performants : (car, tracteurs, camions, camionnettes, bennes, lames à neige et semoirs à sel…), matériel informatique (ordinateurs, logiciels indispensables et formations…)

Depuis 12 ans, nous proposons de nombreux services à la population : l’accueil extrascolaire de qualité, un service urbanisme performant, le ramassage des déchets, l’entretien des accotements, des formations au compostage, l'amélioration et la sécurisation des plaines de jeux, le Tinlot bus, une aide logistique et des subsides aux clubs sportifs et associations …

Depuis 12 ans, nous travaillons en partenariat avec d’autres communes ce qui permet de proposer aux Tinlotois des services encore plus performants sans devoir tout financer sur fonds propres : broyage de déchets verts, échange de machines,
via le PCS (plan de cohésion sociale) : des animations encadrées, via PICM (Plan Intercommunal de mobilité) : le plan de mobilité et sécurisation dans nos villages,
via le Gal (groupe d’actions local): le développement du taxi des Condruses, du covoit'stop, de l’étude des paysages, de la cartographie des chemins et sentiers en cours, des stations d'épuration par lagunage…

Depuis 12 ans nous recourons aux subsides pour financer nos projets de sécurité routière, de réparation en profondeur des routes, d’agrandissement de l’école communale, de création de logements sociaux …

Vous en trouverez le détail dans les rapports annuels et dans le bilan distribué en toutes boîtes.



La situation de Tinlot au 31/12/2011

Le résultat du compte738.000 €

Les réserves pour l’ordinaire 121.000 €

Les réserves pour l’extraordinaire 271.000 €

Total des avoirs1.130.000 €


Le budget et le compte sont obligatoirement validés par l’autorité de tutelle.

Les comptes nous donnent donc la situation financière réelle de la commune.



Qu'y a-t-il de neuf dans notre programme concernant les finances?


Nous souhaitons mettre en place un budget participatif


Qu'est-ce que c'est ?

C'est une somme que le collège prévoira  annuellement au budget pour l'affecter à chaque village (ex: 5.000 €/an/village).

Objectif : Cette somme visera à financer tout projet contribuant à améliorer le cadre de vie et/ou la convivialité dans nos villages et /ou quartiers.

Le projet devra faire l’objet d’une étude sommaire. Les motivations devront être décrites.

Un comité d’accompagnement sera constitué. Il sera composé d'un responsable, de 4 membres minimum et d'un échevin. Des rapports de réunion devront être rédigés.

Le projet sera ensuite étudié, un cahier des charges étant établi avec une estimation des coûts.

Il sera ensuite présenté au conseil communal pour validation et engagement définitif.